Mois : août 2021

Morceau choisi de “Du soleil, de l’histoire, de la vision” d’Eleni Sikelianos

Morceau choisi de “Du soleil, de l’histoire, de la vision” d’Eleni Sikelianos

 

“& je suis issue du crâne & du corpus vertebrata se cachant à l’intérieur
de la structure microscopique d’un os

& mes ostéoclastes le démoliront & mes ostéoblastes le reconstruiront

& je suis issue des cordées & de l’endosquelette se cachant à l’intérieur
d’une étoile constructions de poussières traçant et pulvérisant ces choses-là

& je suis issue des hominidés & des anthropo¨des Regarde ma contenance
[crânienne de 2000 cm²

& ceci est l’orifice auriculo-ventriculaire de mon coeur & l’o.de ma cavité
[tympanique

& voici mon artère hépatique
& voici mon disque buccal
mon canal vestibulaire organe de Corti
mon larynx d’homo sapiens
& ici, mes aisselles axillaires lignes de lait de chaque côté & je me cache entre
le singe de l’aube & la fission nucléaire”

 

(Eleni Sikelianos, “du vrai pli humain”, p.42, , in ‘du soleil, de l’histoire, de la vision” éditions Grèges, septembre 2007)

Diverses propositions relatives à la poésie

Diverses propositions relatives à la poésie

remplacer les images de doigts de pied
gangrénés
les dents pleines d’ordures et les
escarres mauves comme des câpres
de tous les paquets de clopes
par des poèmes
du XIIIème siècle

rendre obligatoire
la poésie
tout contrevenant s’expose
à se faire
bouffer par des rats affamés dans une boîte à rats affamés
ou alors par des caïmans-squales
une aberration génétique issue des labos secrets à
Boulogne-sur-mer
(dans les sous-sols du château kebab)

un festoch dans le genre
“on achève bien les chevaux”
sauf que tu lis de la poésie jusqu’à en crever
pour 50 balles
ta langue finit plus sèche qu’un crabe cramé
ou une forêt d’amandier en
Californie

un site web poéporno
mélange de culs humides
et de vers libres
de vagins léchés jusqu’à l’os et de
poèmes récités en même temps
un langage de mouille et de bateau
ivre

des chats génétiquement modifiés
pour que leur pelage pousse
sous forme de petits rouleaux
de poèmes
comme dans les biscuits
chinois
qui devinent l’avenir dans des mauvaises traductions google