//Carrément// micro-salon à la maison de la poésie de rennes

de retour du micro-salon
Carrément
à la maison de la poésie de Rennes
j’ai posé le stand
j’ai posé les livres
j’ai posé les zines
j’ai posé une chaise
puis je me suis posé sur la chaise
il faisait beau
un temps où les chiens sont secs
comme des têtes d’autruche dans le désert.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *