Les données du réel à se mettre dans l’oreille

tant qu’à faire
tant qu’à avoir des oreilles
toutes prêtes toutes faites toutes
dé-recroquevillées
autant laisser croître un remblais de voix
un bon gros remblais de voix au creux
du silence
des lectures au rythme des poumons
au long des fibres nerveuses
des morceaux entre les dents et des dégringolades de langues
ce qui gonfle et se parsème
les textes les poèmes les
matières volatiles
les salives qui se mélangent un grand bain de
racines de foudres et de roches
une potion magique
au milieu d’un peuple de fantômes
des ravalements lumineux
intonations sur le fil du rasoir
naissance neuve nouvelle bagnole qui fait son chemin
dans des orages de velours
ça conforte quelque chose dans l’oreille à l’écoute
ça plonge au fond
dans le puisard
puis ça se faufile partout dans le corps
dans les galeries
les saiwes les sèves les serres
où tout pousse
de nous.

 

 

expérience proposée par Guillaume Richez

dont voici le site : https://chroniquesdesimposteurs.wordpress.com/author/guillaumerichez/

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *