Extrait de « Lirisme » d’Aurélie Foglia

 

« qu’un lecteur vous trépane
mange sa soupe
dans votre crâne

c’est normal

il ne faut pas s’en faire
un monde

si d’autres armés d’ongles
vous prélèvent et broient
les organes pour en exprimer
le sang à chaud

c’est bon signe

ils aiment »

 

(Aurélie Foglia, « Lirisme », p.24, in Catastrophe² poésie & matériaux de reconstruction, décembre 2019)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *